Discographie

2014 : KOSSYAM

maxi single : 4 titresjaquette kossyam

  • 1.Fo wata dabouré
  •  2.Kossyam
  •  3.Doni Doni
  •  4.Fouri

L’on a souvent reproché à la musique Burkinabè de manquer de créativité et de ne pas proposer des chansons aux goûts de sa jeunesse, qui ne connaissent souvent que la musique de boite. Ce public exigeant voudrait rêver avec ses artistes locaux sans complexe aucun.  C’est pour répondre et dédire ceux qui parient peu sur la musique venant du pays des hommes intègres, que Dumba Kultur, propose l’album « Kossyam » Kossyam signifie en langue mooré « exhortation de la sagesse ».Abordant  des thématiques très  variées  tels l’Amour, la réconciliation avec soi, la liberté et l’espoir,
 Dumba Kultur s’est lancé le pari
 d’ouvrir sa musique pour un public plus jeune et  plus grand. Une  nouvelle affiche et une autre façon de voir les rythmes africains à travers son époque. Des résidus mélodiques, nostalgiques si proches et  si loin au parfum d’ afro rythme, Rap, Soul et Jazz et Rock  pour le bonheur des rêveurs d’Afrique espérante.

Kossyam,c’est aussi la marche d’un prince et d’un chasseur africains sur la route d’un nouvel espoir de la musique métissée.

 

2009 : SABAB

pages8+1 (2)

dos-cd

 Delabel – EMI Music

1. N’Terik                                                                          7. Amy, Reste Ici

2. Suguri                                                                            8. Nansara

3. Yarabi                                                                            9. Ni Allah Sonan

4. Yaodia                                                                          10. Dis-Le Moi

5. Ils Ont Pleuré                                                           11. Clair De Lune

6. Bori

Leur chemin croise en mars 2007, celui du Français Jordy Serras alors en mission humanitaire dans la région de Ouagadougou, celui-ci après les avoir découvert sur la scène du Grand Méliès, est séduit par leur art. Il les invite à participer à une soirée qui sera donnée à Paris, l’automne suivant, au profit des enfants sur la scène du théâtre du Trianon. La suite se passe de commentaire. Les « Dumba » croient rêver lorsque la maison EMI décide de les accompagner. Musique vivante, rythme aux couleurs locales avec un fort parfum de partage et de diversité mondiale, Sabab est tout simplement le couronnement d’un savoir et d’un savoir-faire. Certes, « la grande profondeur de la culture » universelle est loin d’être épuisée par l’expression musicale de ce duo d’artistes.

Sabab, qui signifie cette grâce qui nous vient d’une puissance immanente le plus souvent, est un voyage entre soul jazz et folk avec des sonorités de Kora et Ngoni. Cri de colère né de l’injustice mais aussi expression de la vitalité congénitale qui use du talent pour faire passer des messages justes.

Cet album a été préparé à Ouagadougou puis enregistré dans les studios Bogolan de Bamako, sous la houlette du réalisateur Jean Lamoot du studio Ferber à Paris et avec le concours des musiciens de Salif Keita.


2004 : VOYAGE

Album  « Voyage”  produit par DB production,  11 titres enregistrés au studio Seydoni à Ouagadougou.


 

  1999 : LE TRÔNE

Album “le Trône “ produit par la maison de disque Showbiz, 10 titres enregistré à Abidjan.

 

Dumba veut dire Grande Profondeur en malinké