Accueil

Prochainement
 7 Mai:Nouveau Brooklyn-Ivry sur seine
 14 mai:Café Zic Zinc-Paris
28 mai: Bellevilloise-Paris

new flyer dumba recto

 Rhythm & soul

Burkina Faso

On donne ce que l’on a pour exister, dans la grande marche du quotidien.


Il y a presque 20 ans, sur les rives d’Abidjan, Alkabore Tega Wende et Sini Moulaye ont donné, l’un sa voix cassée qui prend aux tripes, l’autre sa voix qui flirte entre rap et reggae.

C’était le temps où, pour exprimer douleur et rage de vivre des temps de maintenant, l’on se détachait des rythmes d’antan,

Mais «Dumba », veut dire la grande profondeur en langue malinké. Kultur de la grande profondeur des courants qui ont baigné leurs rivages, rap, soul,  rythm’n blues et afro-beat mais grande profondeur aussi de l’enracinement africain entre rythmes des cours des rois mossi et des rituels de la caste des chasseurs.

Dumba Kultur, c’est aussi une histoire d’exils.

Exil quand ils partent en 2004 au Burkina Faso pour enregistrer leur second  album « Voyage ». Ils ne pourront jamais rentrer à cause de la guerre et resteront dans un pays qui ne les a pas vus grandir.

Autre exil aussi, qui les tiendra loin des grandes scènes internationales pour une confiance accordée à un non professionnel, malgré un 3ème album SABAB, signé chez EMI en 2009.  

Mais cette expérience, qui semble commune à de nombreux artistes, a renforcé leur volonté de créer leur musique.

Nouvel exil, cette fois volontaire,  en 2014, quand ils décident de venir en France, accompagnés par l’association Talents d’Ailleurs, pour relancer leur carrière en Europe. 

Dumba Kultur, une histoire de passion, de transformation de destinées en chansons, de sacrifice pour une musique  à la fois tonique et pacifiée, entêtante et légère, généreuse et métissée  

 

Dumba veut dire Grande Profondeur en malinké